•  

    Au bout de trois semaines, eliona avait perdu plus de 10 kilos (« moi qui voulais faire régime » avait elle un jour dit à Cenwell, en voulant détendre l'atmosphère). Mais le seul petit hic était que l'elfe ne voulait en aucun cas se détendre. Arwyna était venue lui rendre visite et alors que Cenwell lui avait enjoint de rejoindre sa mère, elle lui avait craché au visage toute sa jalousie et sa haine envers elle. D'abord dépressive, la jeune captive avait ensuite décidé de faire appel à sa colère, contraignant sa compagne humaine à se terrer au fond de la cellule, terrorisée par la colère froide et destructrice de Cenwell. Alors que celle ci faisait de nouveau souffrir le mur de sa cellule, un bloc de pierre se détacha du plafond de la cellule, au pied de Eliona. Celle ci se mit à hurler, furieuse contre sa colocataire forcée :

    • tu es folle, je ne reviens pas d'entre les morts alors arrête de vouloir me tuer !!!!! Je ne suis ni une ennemie, ni une traîtresse et encore moins une menace alors gaffe à moi quand tu fais des conneries.

    Elle s'arrêta brusquement en voyant son amie observant le plafond avec une intensité injustifiée. Un sourire amusée apparut sur les traits de la jeune femme blonde en constatant combien ses deux amis se ressemblaient, même leur désir et leur mimique étaient identiques. Le sourire disparut quand Eliona remarqua que le plafond laissait voir une lumière froide. Le ciel !!!!! Elle se rapprocha et constata avec stupéfaction que la lumière venait en fait d'un immense glacier.

    -Incroyable, le confin du monde est un glacier !!!!

    -La lumière ne devrait elle pas se réfléter et s'éclaircir ?

    -En fait, si.

    Le regard de défi de la jeune elfe lui fit comprendre que Cenwell voyait une opportunité de s'enfuir.

    -NON NON NON jamais je ne ferai cela.

    -Peut être préfere tu que Reodwen te découvre toute seule ? Si c'est cela alors libre à toi. Moi je tente ma chance et j'agrandis cette brêche.

    Eliona soupira et ordonna à Cenwell de s'éloigner. Appuyant ses mains sur la terre battue de la cellule, elle provoqua un petit éboulement, créant une sorte d'escalieer qui mena au glacier et surtout au chemin étroit sur la paroi de celui ci.

    -On dirait que cette paroi été utilisée autrefois, remarqua Eliona en observant la décoration qui ornait le mur de glace sur leur gauche.

    Trop prise par son observation, elle s'effondra dans le vide. Cenwell ne put réagir mais manqua de tomber elle aussi, en voyant son amie remonter sur le dos d'un dragon entièrement en diamant. Ne comprenant pas ce qui se passait, l'elfe s'assit sur la montée et n'osa plus se relever. Le dragon s'approcha doucement d'elle et lui dit, d'une voix grondante comme le tonnerre :

    -tu es enfin de retour Empaiès, cela fait tellement longtemps que tu as disparue... Nous commençions à perdre espoir. Et toi, Mundia, tu aurais pu me donner de tes nouvelles, dit il en se tournant vers Eliona.

    -Euh, il y a une petite erreur, je me nomme Eliona et mon amie est la descendante de Empaiès pas la guerriere légendaire.

    -Légendaire ? Alors elle est morte ?

    -Sa fait plusieurs milliers d'année, répondit Cenwell en se relevant enfin.

    -tu n'as pas retrouvé Plutona ?

    -L'épée ? Si, mais elle est restée à armontine.

    -alors pense à elle, vous pourrez vous retrouver ?

    -Dis Cenwell, pourquoi ai je le sentiment d'être enfin complète ? Enfin, tu vois, comme si un espace vide dans mon cœur se compléter ?

    -C'est le lien, Eliona, dit le dragon. « appelle moi Gwelladur ajouta t il silencieusement ».

    Un crissement se fit entendre sur la paroi, sous le dragon de cristal. Fafna rejoignait sa lié, précédée par l'épée.

    -C'est pas vrai, chuchota Fafna, folle de plaisir, je le rencontre, je le rencontre !!!

    -Fafna, ma chérie,tu m'expliques ? Demanda Cenwell à sa liée en lui caressant le museau.

    -C'est le dragon de la guérisseuse de Empaies, on savait qu'il vivait encore mais on ignorait où !! La guerrière est la légende cheez les bipèdes, le dragon, Gwelladur, est la légende chez nous !!! C'est un miracle que je le rencontre !!!

    Sans répondre, le dragon s'envola, Eliona sur le dos, suivi des compagnons de la jeune humaine. Au fur et à mesure qu'ils s'enfonçaient dans le glacier, la lumière se faisait plus intense et la chaleur augmenta de façon considérable. Jusqu'à en faire transpirer une elfe !! Et enfin le dragon de cristal atterit sur un sol de neige et au pieds d'un château complétement délabré pour ne pas dire en ruine. Les lieux étaient désert, inconnu et pourtant Cenwell ressentit l'impression d'être déjà venue dans ce même endroit.

    -C'est impossible que tu connaisses, Cenwell, moi même je ne connais pas ce lieu.... intervont l'épée.

    -je suis déjà venue, plutonia, la contredit Fafna mais je ne sais pas quand....

    Gwelladur prit lui aussi la parole :

    -personne n'est jamais venu, car je ne connais pas ce lieu, le glacier a évolué et la surface aussi...

    -La surface ? Demanda Eliona.

    -oui la surface de notre monde.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 22:10

    J'adoore!! Cenwell est passé devant Avarice ^^

    2
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 22:15

    merci !!!!!

    3
    Mardi 3 Janvier 2012 à 12:02

    une nouvelle page a été mise en ligne ! bon courage pour ceux qui ont repris les cours aujourd'hui !!!

    4
    Dimanche 12 Février 2012 à 13:43

    bonne vacances à ceux qui y sont et bientot une 14e page de Cenwell avec des événements qui s'enchainent rapidement !!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :