• Cenwell9, parlons un peu de Reodwen !^^

    Tandis que Eliona transportait Cenwell, Reodwen, lui, passait sa colère sur les meubles de ses appartements. Une fois fatigué et courbaturait de partout, il s'assit sur son lit et se tourna vers l'espace qui lui servait de salles de bains.

    -Arwyna, pourquoi me fuis tu? Je ne t'ai jamais fait de mal à mon bon souvenir.

    La fille de Tharine se rapprocha, tremblante et pâle.

    -Viens ici, ordonna Reodwen en désignant le tapis à ses pieds.

    Arwina s'assit à ses pieds comme demandéet posa la tête sur les genoux de son geôlier. Une fois apaisée par le massage capillaire que lui prodiguait l'elfe, elle osa enfin poser la question qui lui brûlait les lêvres :

    -Pourquoi étais tu autant en colère? C'est la première fois que je te vois dans cet état, en un mois.

    -Il se trouve que ton amie Cenwell a décidé d'éradiquer ma famille. En deux jours, elle a tué mon cousin et mon frère. Et dire que notre famille était réputée intouchable au combat. Laisse moi te dire qu'elle a établis un record ! Mais, à près tout, je t'ai toi. Je ne pensais pas que tu me serais utile.... du moins pour autre chose que la cuisine et le ménage.

    Il faisait référence à la seule fois où iul avait cuisiné. Un plat réputé inrattable, et bien, il l'avait raté... et encore en beauté. Alors que Arwyna souriait au souvenir de cette catastrophe, un coursier frappa discrétement à la porte. Il entra sur ordre de Reodwen.

    -Le général, votre père, souhaite vous voir. Il a précisé tout de suite.

    Reodwen soupira, prit ses armes et la main de Arwyna pour atteindre le couloir. La fille de Tharine remarqua alors le fait qu'il boîtait et qu'une tâche rouge s'étendait sur son mollet, jusqu'à ce que le sang se mette à goutter le long de sa jambe. Alors qu'elle s'apprêtait à lui faire la réflexion, ils atteignirent la salle de conseil, où le général les attendait. La belle mère de Reodwen partit, afin de les laisser parler.

    -Eh bien, mon fils? Deux échecs en une journée... Te serais tu endormis pendant la bataille? Ou cette guerrière est elle aussi jolie que ce que l'on me dis, au point de te faire oublier l'instinct guerrier?

    La machoire de Reodwen se décrispa assez pour qu'il puisse articuler :

    - -Elle maîtrise déjà l'épée.

    -Elle s'est déjà manifestée? Remarque, après quatre siècles passés à roupiller, elle doit avoir envie de papoter...Quoiqu'il en soit, vous êtes les deux derniers mages noirs qui soit. L'épée lui revient en raison de sa parenté, mais si elle vient à tomber dans la bataille, merci ne verra d'objection à ce que tu la récupère....Notre cité dépérit avec le temps. Nous sommes tous les deux d'accord pour dire que il est temps pour celle ci de retrouver sa position d'autrefois. Nous étions la ville dominante dans le monde entier. En tant que derniers membre de la famille royale, il est de notre devoir de restaurer ce prestige oublié. Aussi, je ne te dirai que ceci, quelq ue soit la méthode utilisé, le lieu que tu choisi et sur quel cadavre, récupére moi cette maudite ferraille ! Fiche le camp maintenant !

    Reodwen porta la main à son coeur et se pencha, faisant le signe de salut. Il prit de nouveau la main de sa prisonnière et sortit. Furieuse, elle la retira et courut pour le rattraper avant de hurler :

    -Alors c'est çà, le seul attrait de Cenwell, un moyen de réparer un orgueil millénaire blessé ? Vous ne pouvez pas attendre sa mort naturelle? Ce serait plus simple que de tenter de la tuer, elle s'accroche trop à la vie pour vous laisser faire !! Et puis zut, laissez la !

    Reodwen stoppa et se retourna :

    -Alors tu ne sais vraiment rien d'elle? C'est regrettable... Mais il y a une chose dont e suis sûr, c'est que je n'ai pas la patience d'atendre qu'elle meure ! Une promesse est une promesse et j'ai promis de restaurer notre grandeur avant ma mort, mais la vengeance me parait être une bonne raison pour la descendre tu ne crois pas? On ne tue pas impunément les membres de ma famille et elle va servir d'ewxemple. Une fois que sa tête sera sur une pique...

    Et il reprit sa marche en direction de ses appartements.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Août 2011 à 12:44

    J'avais pas commenté la page 8 désolé...

    Comme toujours, c'est super =D J'adore!!!!

    2
    Dimanche 14 Août 2011 à 14:07

    la suite devrait arriver dans deux trois jours grand maximum, merci Nagalia, sa fait plaisir  ! Et ton texte?? J'attends la suite !!! Au fait, t'ai je déjà félicitée pour ton blog qui est de meiux en mieux, bref je l'adore encore plus !

    3
    Mardi 23 Août 2011 à 18:23

    page 10 publiée... et dans deux jours page 11

    4
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 21:56

    page 11 publiée et page 12 !!!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :